prÉsentation

“L’échange, le partage font partie intégrante de l’identité de la boutique”

Serendipity, cabinet de convivialité situé rue Buhan à Bordeaux, est une boutique qui regroupe un concentré de créateurs passionnés aux valeurs engagées. Nous allons aujourd’hui à la rencontre de Claire Chabellard, la fondatrice, afin de découvrir un peu mieux l’histoire de Serendipity !

Serendipity a récemment fêté ses 4 ans, comment est née la boutique ?

L’idée de Serendipity est née il y a au moins 8 ans, avec ce besoin de rentrer à Bordeaux, quitter Paris, retrouver quelque chose qui réunirait tous mes centres d’intérêts. Couper avec la routine du “métro-boulot-dodo”. C’est au fil de mes voyages et en découvrant des boutiques aux différents univers, loin des standards, des concept stores intéressants, que je me suis dit pourquoi pas créer ça à Bordeaux ! A l’origine je souhaitais créer une boutique avec ces univers autour de la décoration, les plantes, la musique, l’art et un salon de thé. Comme il est compliqué de trouver un local – la plupart des propriétaires ne voulant pas de restauration dans leur local commercial – j’ai abandonné l’idée du salon de thé et je me suis focalisée sur l’idée des ateliers DIY, qui permettent à leur manière de créer du lien. Je ne voulais pas que ce ne soit “qu’une boutique”, je tenais à cette idée de partage avec les gens, d’échange, de convivialité ! Les ateliers DIY représentent bien cet aspect-là.

Il aura finalement fallu 4 ans à partir du moment où j’ai eu l’idée pour mettre en place Serendipity : ça a été le résultats de nombreuses recherches, mais aussi de rencontres avec des professionnels, des fournisseurs, autres commerçants… C’est au fur et à mesure que j’ai appris à connaître les créateurs locaux etc.

Quelles sont les valeurs de la boutique ?

Au fil du temps, je me suis davantage affinée sur ce qui est artisanal, local, français mais toujours avec une pointe d’originalité. Les produits doivent être éco-responsables. Il peuvent parfois être décalés mais utiles. L’échange, le partage font partie intégrante de l’identité de la boutique.

C’est notamment pour cette raison que tu mentionnes “cabinet de convivialité” ?

Tout à fait, je voulais créer un lieu vivant, convivial. On a l’habitude de croiser des “cabinets de curiosité”, endroit où l’on exhibe des objets plutôt loufoques, décalés. Chez Serendipity, on va trouver ce genre de choses, mais j’ai voulu l’amener différemment avec l’aspect d’animation, d’entraide, de partage. Il s’agissait de donner un sens plus personnel et représentatif de la boutique.

Comment sélectionnes-tu les créateurs ?

Tout d’abord, il faut que ça me plaise, ou que j’y vois un intérêt pour ma clientèle. Je recherche également des valeurs relativement communes : la sensibilité éco-responsable, les matériaux utilisés, l’utilisation des emballages, les transports, mais aussi et surtout au green washing contre lequel je me bats !

Globalement, que retrouve-t-on chez Serendipity ?

Tout ce que vous n’attendiez pas, mais qui fait que ça reste une super découverte [rire]. Ça va des bijoux de créateurs jusqu’à la peinture éco-responsable… Le mieux reste de venir découvrir par soi-même ! 😉

De quel produit es-tu la plus fière ?

Le pisse-debout ! C’est l’essence-même de la boutique ! C’est inattendu, décalé, mais pourtant bien utile ! Si ça n’existait pas, il faudrait l’inventer !

“tout ce que vous n’attendiez pas mais qui fait que ça reste une super découverte !”

“LE Pisse-debout, c’est l’essence-même de la boutique !”

Les ateliers DIY, en quoi ça consiste ?

En temps normal, c’est 2 ateliers par mois avec des thématiques autour de la décoration pure ou des loisirs créatifs. Il y a jusqu’à 8 participants, qui viennent pour apprendre à créer. Tout le matériel est fourni. Pendant tout le temps de l’atelier, on (moi et parfois quelques créatrices) les accompagne dans la création de leur propre objet. On a donc autant d’objets différents que de participants ! On apprend des techniques, des savoir-faire, que chacun adapte à sa sauce, afin de le reproduire chez soi s’ils le souhaitent.

Les projets et éventuelles évolutions envisagées pour la boutique ?

Reprendre les ateliers, qui se dérouleront en plein air. L’objectif est de faire perdurer la boutique, et découvrir de nouveaux coups de coeur, faire de belles rencontres.

Si tu devais décrire la boutique en 3 mots, ce serait … ?

Je dirais découverte, valeur, originalité.